SAVE THE DATE : inauguration du centre de formation à Koubri le 10 novembre

L’espace culturel BOAMANI Africa fondé en 2010 par Abidine Dioari, avec le concours d’A&SI et de Vivendi create joy, et qui abrite les ateliers Tamayé s’est délocalisé dans la ville de Koubri à 15 km de Ouagadougou.

La résidence BOAMANI Africa se transforme et se modernise. Elle améliore et diversifie ses activités, afin de devenir un véritable lieu de référence pour la culture burkinabé.

Il reste maintenant à aménager et équiper le centre, ce qui ne pourra pas se faire sans nouvelles subventions et dons. En effet, les subventions de Vivendi Create Joy servent à financer les formations tandis que la construction du centre a été en majeure partie financée par des fonds propres d’Abidine Dioari. L’objectif à terme est que le centre puisse s’autofinancer par son activité.

Nous tenons ici à remercier Kapagama qui nous a fourni des guitares, ainsi que Canal+ qui nous a fourni une caméra.

dons

Message d’Abidine

Bonjour Isabelle
Bonjour Kapagama
Bonjour amis artistes
Je suis Abidine Dioari , artiste musicien mandaté par l association A&SI pour la coordination des ateliers Tamaye au Burkina.
Je viens par ce mail témoigner mes sincères remerciement a votre structure pour le don de matériel de musique pour notre école de musique.
Nous sommes très heureux de recevoir ces instruments qui seront d une importance capitale pour notre projet. Par ma voix, l ensemble des membres du projet tamaye et ses stagiaires vous traduisent leur reconnaissance pour l acte marquant que vous venez de poser dans son parcours; parcours tracé par l amitié grandissante entre deux pays frères la France et le Burkina Faso.
Tout en espérant que ce don est le point de départ pour une amitié entre Kapagama et les ateliers Tamaye, nous vous invitons a fouler la terre du Burkina Faso appelee pays des hommes intègres.
Sincères remerciements
Abidine Dioari


L’inauguration du centre aura lieu le samedi 10 novembre

 

 


Voici un retour en images des étapes successives de la construction du centre

 

 

Après quelques semaines de travaux, le gros oeuvre est pratiquement terminé et le centre devient un véritable lieu de vie où les habitants se mêlent aux répétitions.

Le centre a eu la visite de journalistes et de Madame Michaelle Jean, Secrétaire Générale de la Francophonie.